Conduits de fumée en terre cuite


Afin de garantir une étanchéité parfaite, il est indispensable de réaliser les joints entre éléments au mortier réfractaire résistant également au choc thermique à 1000°C.


 

Les règles de mise en oeuvre

La réglementation et mise en oeuvre des conduits de fumée dépendent des DTU suivants :

  • DTU 24.1 : Travaux de fumisterie.
  • DTU 24.2.1 : Cheminées à foyer ouvert équipées ou non d’un récupérateur de chaleur utilisant exclusivement le
    bois comme combustible.
  • DTU 24.2.2 : Cheminées équipées d’un foyer fermé ou d’un insert utilisant exclusivement le bois comme combustible.
  • DTU 24.2.3 : Cheminées équipées d’un foyer fermé ou d’un insert conçu pour utiliser les minéraux solides et le bois
    comme combustibles.

Montage

  • Pour le montage, il est recommandé d’utiliser notre mortier bâtard prêt à l’emploi (BOE14) ou un mortier bâtard conforme aux prescriptions du DTU 24.1.
  • Sens de montage : la partie mâle du boisseau doit être dirigée vers le bas (respecter le sens de la flèche d’écoulement des fumées marquée sur nos boisseaux : elle doit être dirigée vers le haut).

Stabilité des conduits

  • Pied de conduit : le pied de conduit peut être au sol, sous le plafond ou fi xé en console. Il doit reposer sur une assise solide solidarisée ou non au gros oeuvre.
  • Les conduits peuvent être isolés, adossés ou accolés.
  • Dans les 2 premiers cas, le conduit doit être autoporteur et libre de toute dilatation.
  • Dans le cas de conduit accolé, la stabilité est assurée à la fois par l’assise et le support sur lequel il est accolé.
  • Les supports contre lesquels les conduits sont accolés ou adossés doivent être stables et incombustibles.

Traversée de plancher et toiture

  • Le conduit ne doit pas être bloqué dans l’ouvrage sauf s’il démarre sous le plancher ; dans ce cas , il ne doit pas être bloqué dans les traversées des planchers supérieurs et de la toiture.
  • Une désolidarisation entre le conduit et le plancher est à réaliser en interposant sur 15 mm minimum un matériau résiliant et incombustible (type laine minérale).
  • Les conduits ne doivent pas présenter de joints dans les traversées d’ouvrage.
  • Le boisseau qui traverse le plancher doit dépasser de 5 cm minimum sous le plafond fini.
  • Afin de garantir une étanchéité parfaite, il est indispensable de réaliser les joints entre éléments au mortier réfractaire résistant également au choc thermique à 1 000°c.

boisseau trav

Distance de sécurité

Par rapport aux matériaux combustibles, la distance de sécurité se situe entre la paroi extérieure du conduit et tous les matériaux combustibles de la construction (sauf M1 ou A2-S2).

tab boisseau

Dévoiement

devoiement

On autorise 2 dévoiements maximum sur un conduit :

  • Si le conduit < 5 ml : angle maximum de dévoiement = 45°
  • Si le conduit > 5 ml : angle maximum de dévoiement = 20°
    (obtenu par superposition de 2 boisseaux dévoyés à 10° coupés en usine).

Le hourdage des boisseaux dévoyés doit se faire avec un mortier bâtard conformément au DTU24.1 en orientant l’emboîtement mâle du boisseau vers le bas.

Isolation thermique

  • En parties habitables, les conduits doivent être munis d’un habillage apportant une isolation pour limiter la température en surface à 50°C. Pour les combles non chauffés cette température de surface est de 80°C.
  • Pour répondre à ces exigences, il est recommandé d’utiliser des boisseaux isolés ou d’isoler le conduit avec un matériau isolant incombustible (laine minérale ou équivalent).

Couronnement

  • Le sommet des conduits doit être situé à une hauteur dépassant de 40 cm minimum la hauteur de faîtage.
  • L’étanchéité du dessus du conduit devra être réalisée avec soin ; pour ce faire, nous conseillons d’utiliser les terminaisons de souche.

Règles de mise en oeuvre du boisseau isolé TERR'ISOL

  • Sa mise en oeuvre doit être conforme au DTU 24.1.

    terrisol

  • Le boisseau Terr’isol doit être impérativement enduit sur sa partie extérieure après sa mise en oeuvre afi n d’assurer l’étanchéité à l’eau du conduit.
  • Avant l’application de l’enduit, il est nécessaire de disposer sur chaque joint la bande de grillage (maille de 10 x 10 en fi bre de verre fournie avec chaque boisseau).

Construction en zone sismique

Les souches de cheminées doivent être implantées à moins de 1 m du faîtage, ne pas dépasser de plus de 0,50 m le faîtage, ou doivent être adossées à un mur.
A défaut, un haubannage doit être réalisé.